RDC : Le groupe parlementaire CACH dément avoir retiré sa confiance à Kabund et appelle à "la consolidation des acquis de l'alternance"

Publié jeu 14/11/2019 - 17:59
7sur7

Dans une déclaration ce jeudi 14 novembre 2019 en rapport avec les tensions qui s'observent au sein de la coalition au pouvoir, le groupe parlementaire Cap pour le Changement, (CACH), a déploré la destruction des effigies du chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et de son prédécesseur Joseph Kabila Kabange.

En outre, les élus nationaux dudit groupe fustigent "le manque de tolérance politique qui a tendance à éloigner la coalition des objectifs qu'elle s'est assignée à travers l'accord pour l'exercice du pouvoir".

"Nous saisissons cette occasion pour apporter un démenti sur le prétendu retrait de confiance envers le 1er vice-président de l'Assemblée nationale, l'honorable Jean-Marc Kabund", a déclaré le député national Léon Mubikayi qui a lu la déclaration.

Par ailleurs, le groupe parlementaire Cap pour le Changement a exhorté les uns et les autres au sein de la coalition FCC-CACH au sens élevé des responsabilités pour préserver et consolider "les acquis de la première alternance démocratique et pacifique du pouvoir".

Jephté Kitsita