RDC - Nouvelle carte d’identité : la BAD appelle les entreprises à manifester leur intérêt pour la réalisation d'une étude de faisabilité 

7sur7

 La RDC enclenche le long processus afin de doter ses citoyens d’une carte d’identité fiable. 

La Banque Africaine de Développement (BAD) vient en effet de lancer ce vendredi 5 juin 2020 un avis à manifestation d’intérêt pour la réalisation d’une étude de faisabilité d'un Système National d’Identité Digitale (SNID) qu'elle va financer intégralement et qui devrait durer 3 mois à partir de septembre prochain. C’est la première étape décisive d’un grand projet piloté par le Ministère de l'intérieur pour identifier les congolais.

 Le conseiller spécial du chef de l’Etat chargé du numérique à expliqué à 7SUR7.CD, que cette étude va permettre d'identifier les nombreux défis pour réaliser ce projet et d’élaborer un cahier des charges pour la mise en œuvre d’un registre national biométrique de la population aux standards internationaux. 

 Les entreprises répondant aux critères et souhaitant soumissionner peuvent le faire sur le site de la BAD : https://www.afdb.org/en/consultants/ami-etude-de-faisabilite-sur-la-mise-en-place-dun-systeme-national-didentite-digitale-snid-en-republique-democratique-du-congo-rdc-pitd-35952

« L'objectif est de permettre à chaque congolaise et chaque congolais de pouvoir disposer d’une carte d’identité digne de ce nom ainsi qu’à beaucoup d’autres services aux citoyens. », s’est félicité Dominique Migisha.

Le conseiller spécial du chef de l’Etat estime que la matérialisation de ce projet porté par le Vice Premier Ministre de l’Intérieur Gilbert Kankonde Malamba va ouvrir un nouvel horizon pour la RDC.
« Tous les secteurs de la société congolaise seront positivement impactés par le SNID en termes d’optimisation de gestion et bien d’autres avantages  Parmi ceux-ci il y a l’inclusion financière qui est freinée aujourd’hui dans notre pays à cause de l’absence d’identification claire des individus. Ce référentiel unique et certifié par les instances publiques permettra de changer la donne avec pour objectif final, un service financier de base pour tous. », affirme-t-il.

Le nouveau système national d’identité national (SNID) va constituer un socle majeur dans la transformation numérique de notre pays, voulue par le président *Félix Antoine Tshisekedi . C'est d'ailleurs un des 68 projets prioritaires contenus dans le Plan National du Numérique "Horizon 2025",  ajoute le conseiller spécial Migisha.

Il servira aussi pour l'organisation des prochaines élections prévues en 2023.

« Il y a aussi, la fragile démocratie congolaise qui se verra renforcée par l’utilisation du SNID comme base fiable pour l’élaboration des nouveaux fichiers biométriques d’électeurs devant servir à l’occasion des futures élections. ».

Pour rappel, c’est lors de la 19ème réunion du conseil des ministres du 31/01/2020, que le Vice-premier ministre de l’Intérieur, Gilbert Kankonde Malamba, avait fait adopter le financement par la BAD une étude de faisabilité sur la mise en place d’un Système National d’Identité Digitale (SNID) en Rd Congo. Il a mis en place un comité de pilotage pour assurer le suivi de ce projet jusqu’à son terme qui devrait intervenir courant 2022.