Goma : Des étudiants manifestent pour exiger la reprise des cours

Photo : Droit tiers

Une vive tension est perceptible depuis la matinée de ce mercredi 20 janvier dans une partie de la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

À la base, des étudiants ont improvisé une manifestation pour exiger la reprise des activités académiques suspendues par les autorités pour freiner la propagation de la pandémie du coronavirus.

« Comment les marchés et les bars peuvent être autorisés à fonctionner mais que les cours soient suspendus ? Ils veulent tuer notre éducation et c'est inacceptable », a déclaré un manifestant approché par 7SUR7.CD.

En revanche, le comité provincial des étudiants dit n'avoir pas fait un quelconque appel à manifestation et ne peut confirmer si ce sont les étudiants qui manifestent.

« Je viens aussi d'être informé que la situation est tendue, mais nous n'avons fait aucun appel à manifestation aujourd'hui. Difficile de vous confirmer si les personnes qui barricadent les routes sont des étudiants ou des tierces personnes », a déclaré à 7SUR7.CD Josué Musiki, président de la représentation provinciale des étudiants.

Pour l'instant, plusieurs axes routiers sont barricadés et des pneus sont brûlés sur le long de la chaussée.

Pendant ce temps, une autre manifestation initiée par des enseignants du secteur scolaire réunis au sein de la Force Syndicale Nationale, se déroule et les manifestants se dirigent vers le gouvernorat de province où un mémorandum sera déposé. Ils ne jurent que par la reprise des cours.

Glody Murhabazi, à Goma