Équateur : 6 députés provinciaux invalidés

7SUR7

Au total, 6 députés provinciaux de l'Équateur sont invalidés par le bureau d'âge installé pour statuer sur les motions initiées contre les membres du bureau de l'organe délibérant de la province précitée.

Le député provincial Jean-Fulgence Mobeki qui livre cette information à 7SUR7.CD ce dimanche 28 novembre 2021 dénonce « la violation flagrante des lois » de la République démocratique du Congo de la part du bureau d'âge qui, poursuit-il, « n'est pas dirigé par le doyen d'âge » et qui n'est composé que de 8 députés sur les 21 que compte cette Assemblée provinciale.

« Quel régime ? Quel Etat ? Quelle démocratie ? État de droit ou la jungle ? », s'interroge cet élu de l'Équateur qui condamne fermement le fait que des suppléants puissent siéger en lieu et place des députés en fonction sous la bénédiction du bureau d'âge qu'il qualifie d'« irrégulier ».

Les 6 députés provinciaux sont reprochés notamment d'avoir quitté « délibérément » leurs partis politiques et accepté d'occuper « des fonctions incompatibles » à leur mandat. Il s'agit des députés provinciaux John Ikanya Nkoli, Jean-Marie Mboyo, Guy Mobeke, Jean Louis Bokamba, Simon Mongona et Paul Loma.

Beaucoup de députés provinciaux invalidés font partie des élus provinciaux qui ont voté en juillet dernier pour la défenestration du gouverneur Bobo Boloko Bolumbu pour détournement des deniers publics et mégestion.

Le chef de l'exécutif provincial précité a néanmoins repris son fauteuil grâce à l'arrêt de la Cour Constitutionnelle qui l'a réhabilité il y a peu dans ses fonctions.

Les protagonistes de la crise institutionnelle à l'Équateur ont été conviés à Kinshasa mais après avoir statué sur la situation, les autorités nationales dont le vice-premier ministre et ministre de l'intérieur, Daniel Aselo, ont reconnu l'existence du bureau d'âge dirigé par Marie-Josée Molebo en lui confiant un délai de 14 jours pour remplir les tâches lui assignées dont l'examen et vote des motions contre les membres du bureau de cette Assemblée provinciale.

César Augustin Mokano Zawa, à Gemena