Maniema : Des affrontements entre l’armée et des miliciens signalés à Kabambare malgré le « cessez-le-feu »

7SUR7

Des affrontements entre miliciens et parfois avec les forces Armées de la République démocratique du Congo "FARDC" ont été signalés au cours de la semaine qui s'achève à Kabambare dans la province du Maniema, en dépit du cessez-le-feu convenu il y a plus de 4 mois, déplore la société civile provinciale.

Selon André Kimbili Mondo, vice-président de cette structure citoyenne qui a livré l’information à 7SUR7.CD, des affrontements sont devenus récurrents dans ce territoire notamment sur l’axe Wamaza-Kalole et sur l’axe Kabambare-Kongolo provoquant ainsi un déplacement massif de la population.

« Sur l’axe qui mène à Wamaza vers Kalole dans le territoire de Shabunda, il y a eu des affrontements entre les Maï-Maï Malaïka et les FARDC. Et toute la population est dans la forêt. Il en est de même sur l’axe Kabambare-Kongolo», a dit André Kimbili Mondo dans une interview accordée à 7SUR7.CD

Pour rappel, 2 factions rebelles Maï-Maï actives dans le territoire de Kabambare avaient signé, en juillet dernier, un acte d’engagement pour la promotion de la paix mettant ainsi fin aux hostilités entre elles d’une part, et avec les Forces Armées de la République démocratique du Congo d’autre part.

Morisho Tambwe, à Kindu