Sud-Kivu : L'exécutif provincial alerte sur des plans de déstabilisation de certaines villes 

7SUR7

Des plans de déstabilisation de certaines villes de la province du Sud-Kivu se multiplient, après la récente attaque de la ville de Bukavu la nuit du mardi au mercredi 03 novembre dernier.

Le gouverneur Théo Ngwabidje Kasi l'a annoncé lors de la 9ème réunion du conseil des ministres provinciaux, tenue le vendredi 26 novembre 2021 au gouvernorat de province.

Selon le compte-rendu lu par le ministre Jérémie Basimane, porte-parole du gouvernement provincial, le gouvernement appelle la population à dénoncer tout cas suspect pour ainsi faire échec à tous ces plans.

"Le gouverneur a informé les membres du conseil que les ennemis de la paix continuent à augmenter des plans pour la déstabilisation de certaines villes de la province. Il a appelé la population à collaborer avec les forces de sécurité et dénoncer tous les cas suspects", a-t-il déclaré à la presse.

Le porte-parole du gouvernement provincial indique que l'autorité provinciale a également invité tous les gouvernants à la solidarité afin de faire face au défi sécuritaire.

Il sied de rappeler que dans la nuit du mardi 02 au mercredi 03 novembre dernier, la ville de Bukavu a été attaquée par un groupe armé non encore identifié. L'attaque avait duré des heures et avait causé plusieurs morts. 

39 assaillants ont été transférés à Kinshasa, 6 autres tués et 3 éléments des services de sécurité tombés sur-le-champ d'honneur, selon le dernier bilan communiqué par le gouverneur de province.

Déogratias Cubaka depuis Bukavu