Haut-Katanga : Renforcement du dispositif sécuritaire autour du site d'uranium de Shinkolobwe (Gouverneur)

Photo 7SUR7.CD

Le gouverneur de la province du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe a, lors d'une visite le mardi 30 novembre 2021, exprimé sa satisfaction vis-à-vis de l'état d'avancement des travaux de sécurisation du site d'uranium de Shinkolobwe, situé à 150 kilomètres de la ville de Lubumbashi dans le territoire de Kambove.

Le chef de l'exécutif provincial a affirmé à la presse locale, que l'évolution des travaux se fait « normalement » pour la protection de ce lieu riche en uranium.

« À ce stade, il faut dire que nous sommes satisfaits du travail qui est fait ici et cela prouve également que le site de Shinkolobwe est totalement sécurisé et personne ne peut prétendre que le site est exploité. Nous avons l'assurance que Shinkolobwe est sécurisé et nous allons continuer à intensifier avec la surveillance, les éléments des Forces Armées de la RDC et de la police sont autour du site de Shinkolobwe pour surveiller », a-t-il rassuré à la presse.

Rappelons que les travaux de sécurisation du site minier de Shinkolobwe ont été lancés le mardi 19 octobre dernier. Cette décision avait été prise par le gouvernement provincial sur instruction du ministre national de la recherche scientifique. Ce dernier avait ordonné la suspension des activités minières de deux sociétés qui exploitaient aux alentours du site minier de Shinkolobwe dans le but de lutter contre l'exploitation clandestine.

C'est l'uranium du site minier de Shinkolobwe qui a été utilisé pour la fabrication des bombes atomiques lancées en 1945 sur Hiroshima et Nagasaki.

Patient Lukusa, à Lubumbashi