Sud-Kivu : L'Assemblée provinciale assiégée par des policiers à la veille de l'examen de la motion contre le gouvernement Ngwabidje

Photo 7SUR7.CD

L'Assemblée provinciale du Sud-Kivu est assiégée par des éléments de la Police Nationale Congolaise depuis le mardi 30 novembre 2021.

Le président du bureau de cet organe délibérant, Zacharie Lwamira, qui dénonce cette situation, indique ces policiers ont assiégé son institution en violation des lois.

« Je dénonce à l'intention de l'opinion provinciale et nationale, la situation qui prévaut à l'Assemblée provinciale depuis la transmission de la motion de censure contre le gouvernement provincial du Sud-Kivu. Un nombre important de policiers a assiégé l'assemblée provinciale à mon ainsi sans que j'en ai formulé la demande », a-t-il  déclaré lors d'un point de presse tenu le mardi 30 novembre 2021 à Bukavu.

Zacharie Lwamira précise par ailleurs, que sa garde rapprochée lui a été retirée, et ce, avec violence sans aucune information.

Il renseigne que la situation sécuritaire de tous les députés provinciaux du Sud-Kivu est inquiétante suite à cette situation et appelle à l'implication des autorités nationales.

Le président du bureau définitif met en garde toute personne qui osera empêcher son institution à faire son travail constitutionnel.

Il sied de rappeler qu'une motion de censure contre le gouverneur Ngwabidje et son gouvernement pour mauvaise gestion et incompétence a été initiée par 12 députés et son examen est prévu ce jeudi 02 décembre 2021.

Déogratias Cubaka, à Bukavu