RDC : 22.870 fonctionnaires mécanisés recevront leurs rémunérations d'octobre, novembre, décembre 2021 et janvier 2022 (J-P. Lihau)

7SUR7

Le vice-premier ministre de la Fonction Publique, Jean-Pierre Lihau, a, au cours d'un point de presse organisé ce jeudi 20 janvier 2022, annoncé la disponibilité des fonds au niveau des banques commerciales pour l'effectivité de la paie de 22.870 agents publics de l'État mécanisés au cours du dernier trimestre 2021.

Ces fonctionnaires vont recevoir les rémunérations des mois d'octobre, novembre, décembre 2021 et janvier 2022.

J-P Lihau reconnaît que ce dossier a connu un long processus jusqu'à sa matérialisation. 

« En septembre 2021, nous avions présenté un dossier au conseil des ministres qui avait adopté le principe et l'option d'une mécanisation progressive des fonctionnaires qui ne sont pas rémunérés, et une première vague de 22.870 agents avait été retenue. S'était ouvert un processus plus au moins long, je le reconnais. Il fallait passer par des vérifications au cas par cas. Et ce processus aller de l'engagement, à l'ordonnancement en passant par la liquidation par le ministère de budget. Ce long processus lancé depuis fin septembre et début octobre vient d'être bouclé. Les fonds ont été disponibilisés, les listings ont été élaborés, harmonisés et les agents concernés par cette mécanisation toutes administrations et toutes provinces confondues vont recevoir leurs rémunérations, leurs payent concernant les mois d'octobre, novembre, décembre et janvier et la paie va intervenir dès demain », a annoncé Jean-Pierre Lihau.

En outre, le patron de l'administration publique de la République démocratique du Congo, a annoncé l'effectivité du rabattement de 15% à 3% du taux de l'impôt professionnel sur le rémunérations (IPR), pour les primes des fonctionnaires de l'État.

Il a rassuré notamment les fonctionnaires dont les noms ne se trouvent pas sur les listings de la première vague que tout sera mis en œuvre pour que leur situation soit prise en compte dans les différentes vagues à venir.

Roberto Tshahe