La Police de Butembo aux anti-état de siège : "Tous les dispositifs sécuritaires sont mis en place. On ne peut pas construire une ville dans le désordre"

Photo 7SUR7.CD

Le commandant urbain de la Police Nationale Congolaise (PNC) de Butembo a tenu une parade extraordinaire dans laquelle, il a commenté la manifestation contre l'état de siège dans la ville sœur de Beni (Nord-Kivu), ce lundi 24 janvier 2022. 

Le Commissaire supérieur principal, Polongoma Di-Ntonto, a, à cette occasion prévenu que « les dispositifs sécuritaires sont déjà mis en place » pour parer à toute éventualité. Il a également rappellé « qu'on ne peut pas construire une ville dans le désordre ». 

« En tout cas, ici à Butembo, on a pris toutes les dispositions. Tous les dispositifs sécuritaires sont mis en place. Néanmoins, nous félicitons les gens de Butembo. Ils n'ont pas emboîté le pas à ceux de Beni. On ne peut pas construire une ville dans le désordre », a-t-il insisté devant la presse locale. 

À 54 kilomètres de Butembo, dans la ville de Beni, la situation est restée tendue ce lundi. Des mouvements citoyens et groupes de pression ont manifesté pour exiger la levée de l'état de siège (cette mesure exceptionnelle prise en mai 2021 par le président de la République pour restaurer la paix dans l'Est, Ndlr). L'on a pu rapporter la mort d'un militant de la LUCHA aux côtés d'une trentaine de personnes interpellées lors de cette manifestation. 

Joël Kaseso, à Butembo