Nord-Kivu : 3 civils tués dans une nouvelle attaque ADF à Beni

Photo tiers

Trois personnes sont mortes dans de nouvelles violences meurtrières attribuées aux rebelles d'Allied Democratic Forces (ADF) dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), la nuit du dimanche à ce lundi 24 janvier 2022.

À Kasindo, en groupement Bawis dans la chefferie des Watalinga, les assaillants ont tué 2 civils, apprend-on de la société civile locale.

« Après le passage des rebelles dans le village Kasindo, le bilan provisoire fait état de 2 civils tués et d'autres portés disparus », renseigne Mabele Musaidi, vice-président de ladite structure citoyenne.

Loin de là, à Mayele dans le secteur de Ruwenzori, un corps tué par lesdits rebelles a été retrouvé par les agriculteurs qui voulaient se rendre dans les champs.

Depuis le mois de janvier en cours, quelques localités de la chefferie des Watalinga et le secteur de Ruwenzori ont connu des incursions répétitives des rebelles ADF. L'on a pu déplorer des morts aux côtés des otages dans ces agglomérations qui, en outre, connaissent les opérations des armées Congolaise et Ougandaise contre les groupes armés locaux et étrangers. 

Bantou Kapanza Son, à Beni

Étiquettes