RDC : Des sénateurs de l'UDPS-Alliés et "Les démocrates" suggèrent la tenue des assises de l'Union sacrée pour une structuration "efficace" de la plateforme

7SUR7

Les sénateurs membres des groupes politiques de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS/Tshisekedi) et Alliés et "Les démocrates" ont échangé, ce jeudi 27 janvier 2022 à Kinshasa, sur la situation générale de la République démocratique du Congo. 

Dans la déclaration sanctionnant cette rencontre, ces sénateurs réitèrent leur soutien au président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, et à sa vision "noble pour un Congo uni, fort et prospère", tout en saluant son leadership dans sa démarche pour le rétablissement de l'autorité de l'État, de la paix et de la sécurité sur toute l'étendue du territoire national.

Par ailleurs, les sénateurs des groupes politiques UDPS-Alliés et "Les démocrates" encouragent le gouvernement de la République dans la mise en œuvre de son programme d'action en vue d'améliorer les conditions de vie de la population et promouvoir la résilience, ainsi que le développement du pays. 

Quant à l'Union sacrée de la Nation, ces élus des élus invitent les membres de cette plateforme politique et toute la majorité autour du chef de l'État à rester mobilisés face aux enjeux et à l'agenda politique devant conduire la RD Congo aux prochaines élections. En outre, ils proposent "in fine" la tenue des assises de l'Union sacrée pour une structuration "inclusive" et "plus efficace" en vue d'accompagner le chef de l'État dans la mise en œuvre de sa vision pour "Le peuple d'abord". 

En définitive, les sénateurs membres des groupes politiques UDPS/Tshisekedi-Alliés et "Les démocrates" appellent tous les congolais à ne point se laisser distraire par "des prêcheurs en eaux troubles face à l'impératif d'accompagner le chef de l'État dans la matérialisation de sa vision".

Il sied de noter que les sénateurs Eddy Mundela Kanku (premier vice-président du Sénat), Ilunga Civuila Auguy, Kabedi Kazadi, Goya Kitenge Bijoux, Badibanga Samy, Bayukita James sont parmi les signataires de cette déclaration politique.

Prince Mayiro