RDC : Le Gouvernement signe un contrat avec une société italienne pour la construction d'un nouveau palais de justice devant abriter le Conseil d'État 

7SUR7

Un nouveau palais de justice pourra voir le jour dans les années qui viennent. Il sera construit dans la commune de Kasa-Vubu à Kinshasa, sur le site du cimetière désaffecté de l'ancien président Joseph Kasa-Vubu situé en face de la boulangerie UPAK, pour abriter les juridictions de l’ordre administratif de la République Démocratique du Congo.

Le Gouvernement a paraphé le mercredi 26 janvier 2022, un contrat avec la société italienne Gimaco pour l'érection de ce bâtiment. 

L'État congolais a été représenté par la ministre d’État en charge de la Justice et Garde des sceaux, Rose Mutombo Kiese, aux côtés de son collègue du Budget Aimé Bodji, du Premier président du Conseil d’État, le Professeur Félix Vunduawe Te Pemako, et du directeur de cabinet du Premier ministre. 

Dans son allocution, R. Mutombo a exprimé sa joie pour la signature de ce bail. Elle dit espérer que ce nouveau palais de justice sera le reflet parfait de sa maquette. 

« C’est une joie pour moi d’apposer ma signature qui est le nôtre au niveau du Conseil d’État. Nous espérons que ce bijou tel qu’il est présenté va le refléter réellement. Parfois nous voyons les maquettes mais la réalité est toute autre. Mais ma joie sera grande à la fin des travaux quand nous allons nous retrouver pour la remise des clés et que nous ayons le bâtiment tel que nous le voyons sur la maquette. Ça sera une fierté pour le pays et une fierté pour le pionnier du Conseil d’Etat que représente le Premier président, le Professeur Vunduawe », a-t-elle fait savoir. 
 
Et de renchérir : « Nous sommes venus démarrer un projet. Nous osons croire que ce projet va réellement démarrer puisque ça fait plus d’une année qu’on en parle et ça sera une très bonne chose que dans les 18 mois que nous puissions avoir un batiment ».

La ministre de la Justice a loué l'implication du Premier président du Conseil d’État qui a négocié « ce beau projet ». 

« Que ce partenariat qui a commencé, nous l’espérons, pourra continuer dans d’autres provinces du pays où nous aurons besoin des palais de justice pour abriter les cours et les parquets administratifs », a-t-elle souligné. 

Pour sa part, le professeur Vunduawe a salué la présence de R. Mutombo qui a représenté le plus haut responsable de la République pour la signature du contrat de construction d’un grand palais de justice moderne.

Merveil Molo